Résultat du vote « Quelle(s) féministe(s) au Panthéon ? » – Nuit Européenne des Chercheur.e.s

Le stand GEDI vous invitait, lors de la Nuit Européenne des Chercheur.e.s du 30 septembre 2016, à voter pour les féministes que vous souhaiteriez panthéoniser. Un poster présentait les notices biographiques de dix féministes importantes. Vous avez été 106 à participer au vote et 28 à voter pour Olympe de Gouges (1748–1793), auteure de la Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne, qui se classe première de la liste. Suivent en deuxième et troisième position Louise Michel (1830-1905), avec 22 voix, et Simone de Beauvoir (1908-1986) qui obtient 16 voix. Voici le détail des résultats:

1 Olympes de Gouges 28
2 Louise Michel 22
3 Simone de Beauvoir 16
4 George Sand 14
5 Jeanne Deroin 8
6 Hubertine Auclert 7
7 ex-aequo Cécile Brunschvicg 4
7 ex-aequo Simone Iff 4
8 Monique Wittig 2
9 Maria Deraismes 1
Nombre total de vote : 106

Comparons ces résultats avec la consultation internet sur le Panthéon réalisée en 2013 par le Centre des Monuments Nationaux. Parmi les questions proposées, l’une demandait : « qui souhaitez-vous-voir entrer au Panthéon ? ». Les vingt noms les plus cités par les 30 715 réponses complètes étaient les suivants : 1. Olympe de Gouges, 2. Germaine Tillion, 3. Louise Michel, 4. Simone de Beauvoir, 5. Hélie de Saint-Marc, 6. Lucie Aubrac, 7. Abbé Pierre, 8. Charles de Gaulle, 9. Simone Veil, 10. Jérôme Lejeune, 11. George Sand, 12. Stéphane Hessel, 13. Sœur Emmanuelle, 14. Maria Deraismes, 15. Jean Zay, 16. Denis Diderot, 17. Coluche, 18. Frédéric Bastiat, 19. Simone Weil, 20. Abbé de l’Epée.
Olympe de Gouges est à la fois la première du classement et la première femme et féministe à être citée par les consultés, comme lors du vote de la Nuit Européenne des Chercheurs. Si, dans la consultation de 2013, on ôte les femmes telles que Germaine Tillion, Lucie Aubrac et Simone Veil qui n’étaient pas proposées dans la liste des dix féministes, suivent dans l’ordre Louise Michel (3e du classement), Simone de Beauvoir (4e), George Sand (11e) et Maria Deraismes (14e). L’ordre, avec lequel ces féministes apparaissent, correspond aux résultats du vote réalisé lors de la Nuit Européenne des Chercheurs, à l’exception de Maria Deraismes qui se place en dernière position derrière Jeanne Deroin, Hubertine Auclert, Cécile Brunschvicg, Simone Iff et Monique Wittig, non citées dans la consultation de 2013.
Olympe de Gouges, dont la panthéonisation avait été refusée par François Mitterrand en 1989 puis non choisie à nouveau en 2014 par François Hollande malgré une forte mobilisation féministe, est plébiscitée aujourd’hui et depuis 2013 lors des consultations à Angers comme ailleurs.


1 réponse

  1. 25/11/2016

    […] GEDI (Genre et discriminations sexistes et homophobes), « Résultat du vote « Quelle(s) féministe(s) au Panthéon ? » – Nuit Européenne des Chercheur.e.s » [Olympe de Gouges] : http://gedi.hypotheses.org/420 […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *