séminaire « Genre et Normes » à la MSH le 29 juin – Céline Fercot // congé parental

 » LE CONGÉ PARENTAL A L’AUNE DES STEREOTYPES DE GENRE » CÉLINE FERCOT

vendredi 29 juin à la MSH Ange Guépin

9h30-11h30

séminaire ouvert

En France, comme ailleurs, la définition de la parentalité continue de s’inscrire, dans une large mesure, dans un schéma relativement simple – pour ne pas dire simpliste –, qui prévoit une complémentarité des fonctions maternelles (de l’ordre du domestique et de l’affectif) et paternelles (de l’ordre de l’autorité et de l’économie). Derrière ce schéma se cachent un certain nombre de stéréotypes, et sans doute l’un des plus ancrés qui soit, à savoir celui qui fait de l’homme le pourvoyeur de revenus (« breadwinner ») et de la femme la « maîtresse de maison » (« housekeeper »).

Ce stéréotype, comme d’autres, renvoie à un ensemble de représentations, sociales et culturelles, qui tendent, de manière explicite ou implicite, à associer aux individus, en l’occurrence aux femmes et aux hommes, un certain nombre de caractéristiques, lesquelles correspondent à des images simplifiées, systématiques et figées, associées au groupe auquel ils/elles appartiennent. Comme tout stéréotype, il porte en lui deux défauts majeurs. Il nie, d’une part, les caractéristiques personnelles des individus et fait fi de l’individualité de chacun.e. Il contribue, d’autre part, à instaurer des formes de catégorisation voire de hiérarchisation entre les individus, faisant ainsi le lit d’un certain nombre d’inégalités et de discriminations.

Face à ces stéréotypes, le droit joue un rôle qui est loin d’être neutre. Facteur d’inclusion, il est appelé à se saisir de ces stéréotypes dès lors que ceux-ci sont potentiellement facteurs d’exclusion. Reste à savoir comment le droit peut appréhender ces stéréotypes. Un tel questionnement, extrêmement vaste, pourra être envisagé sous un angle particulier, à savoir celui du congé parental, en partie réformé par la loi du 4 août 2014 pour l’égalité réelle entre les femmes et les hommes.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.