Parution: Les dames de fraise – Chadia Arab

Dames de fraises, doigts de fée, les invisibles de la migration saisonnière marocaine en Espagne

À la fin des années 2000, des milliers de Marocaines sont parties travailler à la cueillette des fraises dans la province de Huelva, en Espagne. Recrutées directement au Maroc par des contrats saisonniers, ces Dames de fraises sont choisies pour la précarité de leur situation et parce qu’elles laissent des enfants qui les contraindront à revenir.

Chadia Arab, géographe et chercheuse au CNRS, analyse les rouages de ce programme de migration circulaire, pensé pour répondre aux besoins de main-d’œuvre et réguler les flux migratoires entre le Maroc et l’Union européenne, mais dont les femmes sont les grandes oubliées.

Dames de fraises, doigts de fée, les invisibles de la migration saisonnière marocaine en Espagne | Chadia Arab | février 2018 | 188 pages | 75 DH / 15 €

TABLE DES MATIÈRES

Introduction

De Huelva à « Louil ou lbla » : parcours de femmes saisonnières

  1. Huelva, la province de l’or rouge
  2. Changer de vie

Le programme de gestion éthique de l’immigration saisonnière

  1. Genèse et fonctionnement des « contrats en origine »
  2. Une migration contrôlée
  3. Les différentes étapes de la migration
  4. Le système se grippe

Des précaires, des rurales et des pauvres

  1. Origines géographique, économique et sociale
  2. L’expérience de la migration

Du Maroc à l’Espagne, quels changements ?

  1. Les changements économiques et sociaux
  2. Les autres retombées pour les femmes
  3. Les changements au sein des familles
  4. De la djellaba au jean
  5. Les mots pour nommer ces femmes qui changent

La migration circulaire, antichambre de la migration clandestine ? 

  1. Saisonnières
  2. Un concept scientifique devenu politique
  3. Le bilan de la société civile marocaine et des institutions
  4. La fabrique du hrig
  5. Parcours de harragates en Espagne

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *