Travail, emploi, territoire: égalité de droit, inégalités de fait

Présentation succincte de l’axe:

Le constat d’inégalités de fait persistantes entre les hommes et les femmes dans la France contemporaine où l’égalité de droit est pourtant acquise amène à faire l’hypothèse de formes de discriminations liées au genre, que leur caractère indirect rend inaccessibles aux politiques publiques visant explicitement l’égalité.

L’axe 3 du programme GEDI se propose de mettre en évidence ces formes de discriminations peu perceptibles. Il s’agira à travers plusieurs terrains de recherche de comprendre les effets de politiques publiques apparemment neutres sur le système inégalitaire de genre, en s’intéressant particulièrement à leur impact sur des types de territoire différents.

Il associe des chercheuses issues de différentes institutions dans une démarche pluridisciplinaire croisant sociologie, géographie, droit, sciences de gestion et histoire.

Sous axe 1 – Discrimination, emploi, travail, territoires :

Monique Bigoteau (géographie, ESO, Nantes), Annie Dussuet (Sociologie, CENS, Nantes), Érika Flahault (sociologie, ESO, Le Mans), Sylvie Grunvald (Droit, DCS, Nantes), Dominique Loiseau (histoire, ESO, Le Mans), Soizic Lorvellec (droit, DCS, Nantes), Paulette Robic (gestion, LEMNA, Nantes), Manuella Roupnel (sociologie, ESO, Angers), Nicole Roux (sociologie, LABERS, Brest).

Sous-axe 2 – Migrantes au travail dans les Émirats Arabes Unis :

Chadia Arab (géographie, ESO, Angers) et Nasima Moujoud (géographie, LARHRA, Grenoble)

Coordination:

Annie Dussuet (Sociologie, CENS, Nantes), Érika Flahault (sociologie, ESO, Le Mans)


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *