Intervention d’artistes performers au Colloque Antiféminismes ( 3-4 mars 2017)

« Virilité » vient du sanskrit «vira» qui signifie «héros, fort». Si le terme «virilité» est peut être devenu désuet, les valeurs qu’on attribue à cette vertu (courage, indépendance, performance, force d’entreprendre, contrôle, autorité…) sont quant à elles encore idéalisées.

RITES DE DÉVIRILISATION est une recherche sur la virilité qui se décline sous forme de spectacles, performances, tutos sur internet.

Il s’agit de traquer ce qui pourrait s’apparenter à des rituels virils contemporains afin de les détourner et les transformer.

Comment déjouer le virus viril !? Comme Isabelle Stengers et Philippe Pignarre le suggèrent pour le capitalisme, la virilité est peut-être elle aussi un système sorcier sans sorcier, c’est à dire «un dispositif que ses victimes activent malgré elles» (voir La sorcellerie capitaliste).

Notre recherche consiste à mieux comprendre cette «contagion affective» et proposer des pratiques de désenvoutement viril.

– – – – –

Anna Delogé et Arsène Juteau sont comédiens.

Ensemble ils créent la Cie des Panthères Nébuleuses en 2012 avec laquelle ils réalisent des spectacles (Les voleurs d’idoles, Parades paradis, Les philosophes travestis)

Benoît Pradier, metteur en scène, les rejoint en 2016 et coréalise la mise en scène de ces rites.

Ils interviendront dans le cadre du colloque sur les Antiféminismes des 3 et 4 mars (UA, MRGT)


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *