Conférence d’ORLAN: « Art charnel et performance »

http://f.hypotheses.org/wp-content/blogs.dir/392/files/2014/03/ORLAN.jpg

A l’occasion de sa conférence du 8 avril dernier, ORLAN a été filmée et interviewée par les journalistes du service communication de l’Université d’Angers. L’interview est visible depuis l’adresse ci-après:
http://www.univ-angers.fr/fr/recherche/actualites/orlan-aux-mardis-de-confluences.html

 

Dans le cadre du cycle de conférences « Les Mardis de Confluences » s’attachant cette année à explorer la notion de performance, et en partenariat avec le projet GEDI, la SFR Confluences accueille le 8 avril à l’Université d’Angers l’artiste ORLAN.

N’ayant de cesse depuis le milieu des années 1960 d’interroger le corps, ses identités et les pressions qu’il subit, ORLAN diversifie les approches en multipliant les formes de création.

La photographie, l’installation, la vidéo, le dessin, la sculpture et bien sûr la performance lui permettent de faire du corps, de son corps, une œuvre.

Politiques, féministes et engagées, ses créations n’ont de cesse de surprendre par leur originalité et leur audace. Il faut rappeler qu’ORLAN fut la première artiste, dans les années 1990, à utiliser la chirurgie comme medium lors de ses performances en bloc opératoire (Opera Surgery, 1991).

L’hybridation du corps ressort de son travail ainsi que les empreintes laissées dans la chair par une société normée. Aujourd’hui encore ORLAN propose des œuvres qui mélangent images de l’artiste et iconographies venues d’ailleurs pour mieux explorer la notion de standard au-delà des frontières de l’Occident (Self-hybridations amérindiennes, 2005-2008).

Faite Chevalier de l’ordre du Mérite en 2010, ORLAN est sûrement l’une des artistes françaises dont l’œuvre est la plus reconnue sur la scène internationale. Elle a reçu le prix E-Réputation en 2013, révélant qu’elle est la plasticienne la plus populaire sur le net français.

C’est donc une très grande joie et un honneur de recevoir à Angers  cette grande artiste dont la conférence va nous permettre d’explorer l’ampleur de son travail et de sa vision.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *